ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
Star Wars An@kin Skywalker
 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact
Le livre de l'épisode II !! Inédit; avoir ...

Episode II : L'attaque des clones - Le livre  
 
 
 
 
 
 
Il faut savoir que, bien après la 1ère trilogie de Star Wars, Georges Lucas a autorisé à plusieurs écrivains d'écrire Star Wars en livre. Grâce à Georges Lucas et à Jonathan Hales, les écrivains ont alors écrit l'histoire de Star Wars en livre, s'occupant chacun d'une histoire. C'est grâce aux scénarios de Georges Lucas et à toutes les informations de son univers de sa trilogie qu'une trentaine de tome de Star Wars, tous différents, ont été publiés.  
Avec la 2ème trilogie, d'autres livres parurent, notemment STAR WARS EPISODE I : LA MENACE FANTOME, STAR WARS EPISODE II : L'ATTAQUE DES CLONES et STAR WARS EPISODE III : LA REVANCHE DES SITH (parut en mai 2005).  
 
Dans cette rubrique, nous allons donc nous consacrer au livre STAR WARS EPISODE II : L'ATTAQUE DES CLONES... 
 
 
* Résumé du livre (par l'auteur ) :  
VOILA 10 ANS QUE PALPATINE A ETE ELU CHANCELIER SUPREME POUR SAUVER LA R2PUBLIQUE. ET RIEN NE VA PLUS. LA FORCE EST EN CRISE. LES QUERELLES S'ENVENIMENT. LES SEPARATISTES PREPARENT OUVERTEMENT LA GUERRE ET LE SENAT EST PARTAGE : FAUT-IL LEVE UNE ARMEE? CONTINUER A PARIER POUR LA PAIX ? TOUT EST BLOQUE, TOUT POURAIT VITE SOMBRER DANS LE CHAOS. 
Anakin Skywalker a grandi dans une ère de bouleversements. Malicieux et insoumis, hardi et résolu, l'apprenti Jedi est un défi pour son maître Obi-Wan Kenobi. Le temps n'a pas émoussé les sentiments intenses qu'il voue à la sénatrice Amidala : un attentat contre la belle diplomate les rapproche pour la première fois en 10 ans.  
Mais le côté obscur se déploie, brouillant la perception dezs évènements par les jedi. A leur insu, le désastre s'annonce, et ils n'éprouvent qu'n malaise colossal. 
Quant aux amants, ils sont reliés par une connexion si intense que tout le reste peut s'affaiser autour d'eux sans qu'ils y prennent garde; Anakin va se perdre dans ses pulsions de Jedi, ayant prêté serment d'allégeance unique à son ordre, s'interdit d'éprouver. 
 
 
* Résumé du livre (par moi) :  
 
Anakin Skywalker a 19 ans. Il est devenu le jeune Padawan de Obi Wan Kenobi. Arrogant, très imprévisible, amusant et bon travailleur, Anakin semble être un Padawan très puissant.  
Très proche du Chancelier Palpatine, il sait qu'un jour, il sera puissant. 
Sa vie de Jedi changera lorsqu'il devra assurer la protection de la Séantrice Padmé Amidala, une ancienne connaissance qui n'a jamais oublié... Amoureux fou de la jeune femme depuis son enfance, Anakin ne cachera rien de ses sentiments envers la jeune sénatrice qui se sent perdu. 
Le sénat créait une armée de Clones pour défendre la république... 
Le côté obscure de la force se propage dans la galaxie... 
 
 
 
Extraits du livre  
 
1er Extrait : Retrouvailles de Padmé et Anakin  
Le regard d'Anakin s'était braqué sur Padmé. Sur Padmé elle seule. Les yeux du Padawan scrutèrent la délicate silhouette vêtue de robes noires et pourpres, assimilant jusqu'au moindre détail.  
Il s'attarda sur les épais cheveux bruns. Il s'attarda sur les yeux et voulut les contempler pour l'éternité. Il s'attarda sur les lèvres et voulut... 
Anakin ferma les yeux pendant quelques instants et inspira profondément. Il sentit à nouveau son parfum. Cette odeur, qui, dans son âme, était définitivement attaché à la jeune femme.  
- Quel plaisir de vous revoir Madame, dit Obi Wan s'avançant au-devant du jeune sénateur à l'inégalable beauté.  
Planté juste derrière son Mentor, Anakin ne quittait pas la jeune femme des yeux, détaillant chacuns de ses gestes. Elle le regarda une fois très brievement, et Anakin comprit qu'elle ne l'avait pas reconnu. [...] 
Lorsqu'elle regarda par-dessus l'épaule du Maître Jedi, en direction du jeune Padawan qui se trouvait juste derrière lui, elle fut surprise. Elle fit un pas de côter pour se placer en face d'Anakin.  
- Anakin ? demanda-t-elle, sur un ton de pure incrédulité. 
Son sourire et l'éclair dans ses yeux indiquèrent qu'elle n'avait pas besoin de réponse. L'espace d'une seconde, Anakin son esprit s'envoler.  
- Anakin... Dit Amidala de nouveau. Est-ce possible? Seigneur, comme tu as grandi!  
Elle pose ses yeux sur ses pieds et remontalentement le regard le long du corps athlétique du jeune homme. Penchant ensuite la tête en arrière pour terminer son appréciation, elle réalisa qu'il la dominait complètement.  
- Toi aussi, répondit-il d'une façon maladroite, comme si il devait forcer chacun des mots hors de sa bouche. Enfin, tu as grandi en beauté, je veux dire. (il s'éclaircit la gorge et bomba le torse pour mieux la dominer). Pas en taille, plaisanta-t-il, essayant, sans succés, de prétendre contrôler la situation. Enfin, pour un sénateur, c'est pas grave... 
Padmé éclata de rire et chassa toutes les tensions. 
- Oh Anakin, dit-elle en seccouant la tête. Pour moi, tu seras toujours ce petit garçon que j'ai rencontré sur Tatooine.  
Il baissa les yeux et son embarras ne fut qu'amplifié.  
 
 
Les retrouvailles 
 
 
2ème extrait : Anakin et Padmé premier entretient  
 
- Je n'ai quand même pas travaillé toute l'année passée à contrer cette lois sur l'enrôlement militaire pour m'éclipser au moment du scrutin qui va decider de son sort, quand même ! S'exclama Padmé.  
- De temps en temps, il est nécessaire de ravaler sa fierté et de faire ce qu'on nous demande, dit Anakin. 
Une affirmation guère convaincante, venant de lui.  
- Ravalé sa fierté ? Rugit Padmé en guise de réponse. Mais enfin, Annie, tu es jeune, tu n'as aucune idée de ce qu'est la politique! Je te suggère de remettre ton jugement à plus tard. 
- Désolé, Madame, j'essayais seulement... 
- Annie, je t'en prie! 
- S'il te plaît, ne m'appelle pas comme ça. 
- Comment ? 
- Annie. Je te prie de ne plus m'appeler "Annie".  
- Mais je t'ai toujours appelé comme ça, non? C'est bien ton nom pourtant... 
- Mon nom, c'est Anakin, dit très calmement le jeune Jedi, serrant la machoire et durcissant le regard. Quand tu m'appelles Annie, c'est comme si tu t'adressais encore à ce gamin que je ne suis plus depuis longtemps.  
Padmé se figea et l'observa des orteils à la racine des cheveux, puis hocha la tête.  
- Pardonne moi, Anakin. C'est impossible de niais le fait que tu as... que tu as grandit.  
A sa façon de dire cela, Anakin sentit que Padmé reconnaissait enfin qu'il était un homme à présent et, de plus, qu'il était plutôt bien de sa personne. Sa reflexion, ajoutée au petit sourire qu'elle lui adressa, obligea le jeune homme à rougir un peu. [...] 
Anakin raconte ses problèmes avec Obi Wan 
- C'est pire que ça! Gémit Anakin. Il me critique sur tout! Il ne m'écoute jamais! Il ne comprend rien! C'est pas juste. 
Il aurait bien continué ainsi pendant un moment, mais Padmé se mit à rire et Anakin s'intérompit aussi brusquement que s'il venait de recevoir une gifle en pleine figure. 
- Je suis désolée, dit-elle entre deux gloussements. Mais là, j'ai vraiment l'impression d'entendre ce gamin, celui rencontré Jadis, gémissant parce qu'il n'arrive pas à obtenir ce qu'il veut... 
- Mais je ne gémis pas! Je t'assure que non! 
- Je n'ai pas voulu te dire ça pour te blesser, assura Padmé.  
Anakin inspira pronfondément, expira tout doucement et ses épaules semblèrent se relaxer. 
- Oui, je sais. 
Il faisait pitié, sans pour autant paraître lamantable, comme si son âme était en détresse. Padmé ne pu resister. Elle s'approcha de lui, leva une main et lui caressa doucement la joue.  
- Anakin... 
Pour la toute première fois depuis leur retrouvaille, Padmé regarda droit dans les yeux bleu du Padawan. Leurs regards se fixèrent et tous deux semblèrent s'observer jusqu'au plus profond de leurs coeurs. La sensation fut fugace car la raison de Padmé reprit le dessus. Elle s'empressa de changer de ton en formulant une requête aussi légère que sincère. 
- Ne grandis pas trop vite. 
- Mais j'ai grandi! Répondit Anakin. Tu l'as dit toi même. 
Il termina sa phrase en laissant planer sa suggestion et regarda à nouveau droit dans les grands yeux bruns de Padmé, cette fois-ci, plus intensément, plus passionnément. 
- Je t'en prie, ne me regarde pas comme ça, dit-elle en baissant les yeux.  
- Et pourquoi non ? 
- Parce que j'ai peur de deviner ce que tu penses. 
Anakin rompit la tension, tout au moins, essaya-t-il, en éclatant de rire. 
- Oh! Alors toi aussi tu as des pouvoirs Jedi ? 
Padmé regarda Anakin droit dans les yeux. 
- Parce que ça me met mal à l'aise, dit-elle enfin, son ton ne laissant aucune ouverture de débat. 
Anakin se calma et détourna les yeux à son tour.  
- Je suis désolé, madame, annonça-t-il, très professionnel, faisant un pas en arrière pour la laisser terminer ses bagages. 
 
 
Le regard troublant d'Anakin... 
 
 
 
3ème Extrait Pendant le trajet vers Naboo :  
 
- Ca doit être difficile d'avoir prêté serment à L'ordre Jedi, non? Demanda Padmé. Ne pas pouvoir visiter les endroits que tu aimes, faire les choses que tu aimes... 
- Ou bien être avec les gens que j'aime... enchaîna Anakin, comprenant pù elle voulait en venir.  
- Tu es autorisé à aimer? Demanda brutalement Padmé. Je croyais que c'était interdit pour les jedi.  
- L'attachement est interdit, commença Anakin, d'une voix dénuée de la moindre passion, comme s'il réçitait une leçon. La possession est interdite. La compassion, que je pourrai rapprocher d'un amour inconditionnel, est en revanche essentielle dans la vie d'un Jedi. Donc, tu peux dire qu'on nous encourage à aimer.  
- Tu as tellement changer, s'entendit déclarer Padmé, d'un ton qui semblait un peu déplacé, d'un ton qui sonnait comme une invitation à ... 
Elle cilla quand Anakin profita de l'invitation :  
- Et toi, tu n'as pas changer d'un iota. Tu es exactement comme dans le souvenir que j'avais de toi. Je ne pense pas que Naboo est beaucoup changé non plus. 
- Non, c'est vrai... 
Ils étaient trop près l'un de l'autre. Elle s'en rendait bien compte. Elle savait qu'elle progressait sur un terraint glissant, aussi dangereux pour elle que pour Anakin. Il était Padawan, apprenti Jedi, et les Jedi n'avaient pas le droit de... 
Et elle, alors ? Si Padmé se mettait à entretenir une relation avec un Jedi, les implications découlant des résultats du scrutin n'en seraient pas moins catastrophiques! 
 
 
Le dîner dans le vaisseau qui les emmène à Naboo.  
 
 
 
4ème Extrait : Le dîner dans la maison familiale de Padmé  
 
Anakin, Padmé, sa soeur et sda famille sont à table et ils mangent. Sola, la soeur de Padmé, remarque que Anakin n'est pas indifférent envers sa soeur.  
- Et bien, c'est drôlement passionnant de te rencontrer, Anakin, dit Sola lorsqu'elle eut l'attention de tout le monde. Tu sais, je crois que tu es le premier petit ami que ma frangine nous ramène à la maison... 
- Sola! S'exclama Padmé, levant les yeux au ciel. Anakin n'est pas mon petit ami! C'est un Jedi, assigné par le Sénat à ma protection.  
- Un garde du corps, alors ? Demanda la mère de Padmé. Oh Padmé! Tu ne nous vais pas dit que c'était si grave! 
Padmé soupira et laissa s'échapper un petit grognement.  
- Mais ce n'est pas si grave, maman, je te le promets. En plus, Anakin est un ami. Ca fait des années que je le connais. Tu te souviens de ce petit garçon de Tatooine qui était avec les jedi pendant l'ambargo? 
Quelques "ah!" de reconnaissance, accompagnés de hochements de tête, fusèrent en guise de réponse. 
Padmé sourit à Anakin. 
- Et il a grandi, ajouta-t-elle avec suffisamment de conviction pour bien faire comprendre au jeune homme qu'elle avait révisé sa précédente opinion à son sujet. 
Anakin regarda Sola et nota que celle-ci était en train de l'observer, de le scruter avec attention. Mal à l'aise, il changea de position sur sa chaise. 
 
 
Anakin  
 
 
5ème extrait : Discussion entre deux soeurs  
 
Sola et Padmé discutent. 
- Pourquoi ne nous as-tu jamais parlé de lui auparavant? Demanda Sola avec un petit sourire dans le coin. 
- Qu'est-ce que tu veux que je te dise? Répondit Padmé. Anakin est encore un gamin... 
- Un gamin ? Répéta Sola en éclatant de rire. Tu as vu comme il te regarde? 
- Sola! Arrête! 
- C'est évident qu'il éprouve quelque chose pour toi, continua Sola. Est-ce que tu veux me faire croire, ma toute petite soeur, que tu n'as rien remarqué? 
- Je ne suis pas ta toute petite soeur, Sola, dit Padmé sèchement. Anakin et moi, nous sommes amis. Notre relation est strictement professionnelle. 
Sola sourit à nouveau. 
- Eh bien, je crois savoir pourquoi tu n'as pas remarqué sa façon de te regarder. C'est parce que ça te fait peur. 
- La ferme! 
Padmé dévisageait sa soeur aînée. Celle-ci finit par craquer. 
- Quoi? demanda-t-elle. 
- Pourquoi n'arrêtes-tu pas tes insinuations à propos d'Ankin et moi, hein ? 
- Parce que c'est évident, répondit Sola. Tu vois ? Tu n'arrives même pas à le nier! 
Padmé soupira et s'assit sur le lit. Sa réaction et son attitude fournirent à Sola la confirmation dont elle avait besoin. 
- Je croyais que les Jedi n'avaient pas le droit de penser à de telles choses, remarqua Sola. 
- Ils ne l'ont pas. 
- Mais, apparemment, Anakin le prend lui. (Les paroles de Sola obligèrent Padmé à regarder sa soeur droit dans les yeux). Et tu sais que j'ai raison.  
Padmé seccoua la tête, l'air désespérée. Sola éclata de rire. 
- Tu te comportes plus en Jedi que lui! Dit-elle. Alors que tu ne devrais pas. 
- Qu'est-ce que tu veux dire? 
Padmé se demanda si oui ou non, elle devrait prendre ombrage des propos de sa soeur, ne sachant pas très bien où celle-ci voulait en venir.  
- Tu es tellement empêtrée dans tes responsabilités que tu ne te soucies pas de tes propres désirs, expliqua Sola. Tu ne fais pas attention aux sentiments que tu pourrais avoir envers Anakin. 
- Tu ne sais rien de mes sentiments envers Anakin. 
- Et toi non plus, apparemment, dit Sola. Parce que tu ne veux même pas prendre la peine d'y réfléchir. La vie de Sénateur et celle de compagne ne sont pas totalement incompatiles tu sais? 
- Mon travail est plus important! 
- Qui a dit qu'il ne l'était pas ? C'est marrant, Padmé, parce que tu agis comme si on t'interdissait des choses alors que ce n'est pas le cas, tandis qu'Anakin, lui, se comporte comme si tout était autorisé, ce qui est loin d'être vrai! 
Après un silence, Sola reprit... 
- Je ne sais rien des détails. Je ne sais pas ce que tu ressens, je ne connais rien de la situation. Je sais seulement qu'il éprouve quelque chose à ton égard et que tu l'as remarqué. 
Padmé ne la contredit pas. 
- Et tu es effrayée, déclara Sola. De quoi as-tu peur, ma vieille? Des sentiments que peut éprouver Anakin et des responsabilités auxquelles il ne peut tourner le dos? 
Nouveau silence. 
- J'ignore ce que tu ressens, admit-elle de nouveau. Mais j'ai l'impression que c'est, pour toi, quelque chose de tout nouveau. Quelque chose d'effrayant et de merveilleux.  
Padmé ne dit rien, sachant que nier les propos de sa soeur serait malhonnête de sa part. 
 
 
Padmé 
 
 
 
6ème extrait :  
 
 
 
 
 
 
 
 

  
(c) Julie Coulson - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 3.08.2005
- Déjà 6122 visites sur ce site!