ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
Star Wars An@kin Skywalker
 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact
Interview de l'épisode 2 de Natalie Portman

 
 
Dans "Léon", Luc Besson lui a donné sa première chance au cinéma alors qu'elle n'avait que 12 ans. 10 ans plus tard, Natalie Portman est désormais l'une des actrices les plus en vue de sa génération, ce qui n'empêche pas de garder le tête froide. Belle, intelligente et très mûre, la jeune femme choisit ses films avec beaucoup de soin, s'interdisant tout compromis. Pour ONE, elle se dévoile... 
 
 
 
 
Gardes-tu un bon souvenir du tournage de "L'attaque des clones"?  
J'en garde un bien meilleur souvenir que celui de "La menace fantôme"! Lorsque j'ai tourné le premier épisode de "Star Wars", j'avais tout juste 16 ans. C'était à Londres pendant l'été. Le temps était exécrable et je n'avais personne de mon âge à qui parler. Nous tournions dans un studio sordide, qui ressemblait à une usine désaffectée. Bref, toute cette époque était assez déprimante pour moi, et je crois que cela m'a empêcher de donner le meilleur de moi-même dans le film. Heureusement, tout c'est mieux passé pour "l'attaque des clones". Nous avons tourné en Australie et au Maroc, et j'ai insisté auprès de Georges Lucas pour qu'il emploie quelques-uns de mes amis sur le plateau. De cette façon, je n'étais pas toute seule. 
 
Comment t'es-tu entendu avec Hayden Christensen ?  
A merveille. Georges Lucas a eu beaucoup de mal pour trouver celui qui jouerait le rôle d'Anakin Skywalker. Plusieurs acteurs avaient été sélectionnés, mais pour prendre sa décision, George tenait à voir comment je m'entendais avec chacun d'entre-eux. Il voulait obtenir une alchimie entre ses deux acteurs principaux. Et c'est avec Hayden que le courant est tout de suite passé. C'est un garçon vraiment brillant et nous avons vécu des moments formidables ensemble. Sur le tournage, il passait son temps à me prendre en photo. Ensuite, il développait ses clichés et peignait par dessus. J'ai gardé ces photos précieusement, elles sont toutes accrochées dans ma chambre... 
 
Quel regard portes-tu aujourd'hui sur tes débuts au cinéma dans "Léon"?  
Je me souviens avoir pleuré après avoir lu le scénario la première fois. Luc Besson a tout simplement été formidable avec moi. il ne faut pas oublier qu'à cet époque, je ne connaisait absolument rien au métier d'acteur. Je n'avais aucune expérience dans ce domaine, et Luc a su me guider d'une façon phénoménale. De plus, comme j'étais la plus jeune de l'équipe, tout le monde était aux petits soins avec moi sur le plateau. J'ai adoré ça.  
 
la plupart des gens qui ont travaillé avec toi sont étonnés de voir à quel point tu as les pieds sur terre. Quel est ton secret?  
Mes parents. Ils m'ont toujours énormément protégée et ont toujours veillé à ce que je ne sois pas exploitée, comme c'est malheureusement souvent le cas pour les enfants stars. Grâce à eux, j'ai pu éviter les nombreux pièges de la célébrité. je ne supporte pas de voir ces jeunes acteurs qui passent leur temps à fumer et à sortir tous les soirs en boîte en attendant qu'on leur offre un rôle. De plus, mes parents ont toujours insisté pour que je continue mes études, ce qui est une très bonne chose. Aujourd'hui encore, je vais à l'université, où je suis des études de psychologie. 
 

  
(c) Julie Coulson - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 19.06.2005
- Déjà 6367 visites sur ce site!